franziska-1w

seeland ligne w

Seeland

Lac de Bienne

Variations lacustres

• Les trois premières aquarelles, avec vue sur le lac et la digue de l'Île St-Pierre, sont nées le jour de Pâques. Cela pourrait être une trilogie. - Si je devais mettre des paroles sur ces sensations de couleurs, ces jeux de lumières, je nommerais celui du matin "l'espérance", celui de l'après-midi "la foi" et celui du soir "la gloire". Dans mon coeur, je pense à la gloire du Christ ressuscité.

• Avant que le soleil ne s'éclipse derrière les rochers, c’est à la hâte que je glisse sur mon papier des couleurs dorées, même du pourpre, ainsi qu'un bleu doux pour la nuit. Le blanc du papier est réservé aux trois sommets les plus majestueux des alpes bernoises, qui se pointent vers le soir à l'horizon au-dessus d'un rideau de brume.

• Un petit message, reçu d'un ami, déclenche cette aquarelle avec vue sur la Neuveville. Me voilà donc installée sur un petit mur dans un vignoble, en dessous du château qui surplombe ce Bourg. Je commence à crayonner. Mon bloc de papier n'est pas grand, pourtant j'ai envie de tout mettre: la ville, le lac, la digue ainsi que les trois 3 sommets bernois qui couronnent le tout. Un petit défi, surtout que le temps file trop vite pour accueilir autant d'éléments d'un seul coup.

• Le lac depuis Twann,  et au loin la Blüemlisalp, une montagne que j'aime, car elle me rappelle de beaux souvenirs d'enfance.

"Le Seigneur peut changer le désert en un grand lac et la terre sèche en oasis."  Psaume 107.35

ligne artist w