franziska-1w

ligne peintures fraiches 2015 w

Peintures sèches 2016

L'aquarelle une passion ! Croquis de terrain 2016

L' Australie

26 avril • Uluru, levée du soleil (depuis Talinguru Nyakunytjaku)

28 avril • Kata Tjuta, levée du soleil, (depuis Yulara)

2 mai • Sydney, Opéra

3 mai • Hornby Lighthouse, dessiné en plein soleil et contre jour.

4 mai • Plage de Manly et Shelly au Nord de Sydney

Plus de détails sur la page: Australie

En visite chez un Berger 

6 août  • ... en attendant le Berger, la cascade du Dard dans le massif très minéral des Diablerets

6 août •  la silhouette du Berger en haut sur le rocher, le troupeau de moutons se déplace dans une partie rocheuse

7 août •  la cabane Arpillet

* Pour mes aquarelles j'utilise souvent un simple papier à dessin 180 g/m" Canson.
   J'apprécie aussi le papier d'aquarelle "Arches", au grain satiné et 100% coton.

 

Peintures sèches 2015

L'aquarelle une passion ! Croquis de terrain 2015

5-8  avril • Plusieurs dessins et aquarelles dans la région du lac de Bienne
Plus de détails sur la page: Seeland.

27 juin • Campagne genevoise, une aquarelle qui a fini en gouache :)
Il me semble que ce tableaux pourrait se comparer à un morceau de musique, avec une partie "allegro" et une partie "adagio" - un équilibre à rechercher aussi dans nos vies, n'est-ce pas ?

8 juillet • St-Ursanne, une jolie petite cité médiévale au fin fond du Jura.

8 août • Pourquoi aller loin...?  à quelques pas de chez moi, le verger dans la lumière du matin.

21- 22 août • Sausbach et Lobhörner, Oberland bernois.

29 septembre • Le Chasseral offre une vue imprenable à 360° sur le plateau de Diesse, la région des trois lacs. Au loin dans les nuages on devine les Alpes. À l'opposé, le vallon de St-Imier, les Franches-Montagnes, et bien plus. La crête du Jura semble interminable. Les pâturages secs sont balayés par un vent froid qui emporte en même temps mes envies de dessiner. Pourtant, je découvre tout à coup un coin de terre très rythmé de lignes et de collines, qui conduit mon regard jusqu'au lac de Neuchâtel et au-delà. - Allez, je m'encourage, je sors mes pinceaux et je me donne 15 minutes,... mais il m'a fallu bien une heure pour peindre ce petit carré d'aquarelle. (13 x 12.5 cm :-)

30 septembre • Dans sa course légère un petit voilier, brise à la vertical l’univers horizontal dans lequel il navigue !

* Pour mes aquarelles j'utilise souvent un simple papier à dessin 180 g/m" Canson.

Peintures sèches 2014

L'aquarelle une passion ! Croquis de terrain 2014

1er février, Üssri-Sägissa
La lumière matinale est éblouissante. Un sentier raide mène au-dessus du village d'Isenfluh. Installée dans la neige je peins pour la première fois avec une eau gazeuse qui provoque quelques mini bulles sur mon papier.

15 mars, Etang Robert Hainard
Par un temps brumeux, je descends le chemin des Roches jusqu'au Moulin de Vert, au bord du Rhône. Quelques timides rayons de soleil viennent éclairer les plans d'eau. Je fais le tour de la réserve pour m'installer finalement dans une cabane d'observation. Elle donne sur l'étang Robert Hainard. Des promeneurs ont gravé le bois de la cabane. Je veille à ne pas laisser de traces, je préfère glisser quelques taches de couleurs sur mon papier à dessin que je garde jalousement pour moi.

22 août, Hallwilersee

4 septembre, Lobhörner
Ce sont des peintures de Hodler qui m'ont fait monter à la Schynige-Platte -  un point de vue imprenable ! Ce jour-là, les sommets les plus majestueux sont rapidement enveloppés de nuages. Aussi, je choisis de tourner mon regard vers les Lobhörner, une crête particulièrement dentelée, fascinante et atypique de la région. Je regarde le ciel toujours plus chargé et soudain une petite fenêtre bleue s'ouvre et un rayon de soleil vient illuminer ce paysage alpin. - Un ami m'a dit, "Il y a dans cette petite aquarelle une certaine tristesse et mélancolie qui va chercher le rayon d'espoir"

18 octobre, Prés de Vilette
Je pars pour les prés de Villettes. Déjà en chemin, je me m'arrête. Je m'assieds par terre à même le champ, en plein soleil, en plein midi. Mon regard se perd au loin. C'est tranquille, il y a de quoi rêver ici. L'air est pure et la lumière douce. Le ciel bleu est couronné de petits nuages blancs. Je peins sans contrainte, j'utilise même ma plume à l'encre bleu et la glisse sur mon aquarelle afin d'accentuer les contours. Pour finir je reprends le pinceau et renforce les couleurs tout en créant quelques flous au premier plan. Je suis trop contente du résultat !
Je plie bagage et prends la direction d'un sous bois très dense... chut,... un chevreuil ! À travers les branchages je vois son regard, son museau humide, ses oreilles,...  j'avance trois pas,... il hésite... et disparaît !

26 octobre, le Jura
C'est après le village de Dardagny, sur la route de Malval et près du ruisseau de Roulave que je m'installe pour peindre. Il fait beau. A l'horizon et en toile de fond le Jura se voit à peine. Doucement, il se dévoile sortant des brumes qui s'évaporent peu à peu. Les jeux d'ombre et de lumière changent les teintes à tout moment. A Genève, la France n'est jamais loin. Derrière les arbres se trouve Chalex, au fond dans la brume le Fort de l'Ecluse. Il est deux heures, mon casse-croûte est maigre aujourd'hui, je n'ai qu'une tranche de pain et une pomme... tant pis, l'essentiel c'est d'avoir pris mes pinceaux.

24 novembre, Majinghorn

Peintures fraîches

 

visa w

ligne artist w