franziska-1w

ligne roussillon w

Les couleurs

Dans un premier temps, nous limiterons le plus possible la variété des couleurs pour garder une cohérence et une unité pour ne pas gêner l'observation des valeurs.

L'emploi des trois couleurs primaires

jaune magenta cyan

img > à venir !

Couleurs secondaires: orange, violet et vert. En théorie le mélange de deux couleurs primaires produit une secondaire.
jaune + magenta magenta + cyan cyan + jaune
= orange = violet = vert

Les couleurs froides et chaudes
Les jaunes, oranges, rouges sont considérés comme des couleurs chau- des, tandis que les verts, bleus, violets sont vus comme des couleurs froides, mais c'est une définition très simpliste car un jaune citron sera plus froid qu'un jaune or. Vous pouvez toujours réchauffer une couleur froide, mais pas l'inverse!
Un autre aspect à prendre en considération: les couleurs chaudes met- tent optiquement le sujet au premier plan, tandis que les froides le mettent au second.

Faites attention à la perception des choses fondée sur un savoir stéréo- typé, du style: le ciel est bleu, un tronc d'arbre brun et l'herbe verte. Cette réalité peut être bouleversée et transformée par les jeux de lu- mières et d'ombres.

|> Pour améliorer la capacité à bien apprécier les couleurs commencez par vous poser les questions suivantes : quelle est la valeur de l'objet (sur l'échelle du noir au blanc), quelle est sa température (chaude ou froide), quelle est sa saturation, son intensité (de la couleur pure ou grisée voire neutre)?

Du pur et du neutre par saturation.
Structurer une composition davantage à partir d'un motif de couleurs et leur saturation que de valeurs. Au lieu d'ajouter du foncé... pourquoi pas éclaircir, refroidir, rehausser? D'où vient cette idée que les valeurs représentent le nec plus ultra des solutions en aquarelle? Quoi qu'il en soit, il en résulte que la couleur se retrouve au deuxième rang. Un conseil alors: La prochaine fois que l'idée de «quelques accents fon- cés» vous vient à l'esprit, optez à la place pour un brin de saturation ou de refroidissement, votre tableau en ressentira tout de suite les bienfaits.
Devant un tableau de Monnet, Bonnard, Turner, Cézanne ou Van Gogh, on comprend sans aucun effort que la question fondamentale qu'ils se sont posée ne portait pas sur les valeurs, mais plutôt sur les couleurs, leur température et leur saturation. Ce n'est pas un hasard, si les meilleurs aquarellistes sont dans leur grande majorité des adeptes de la couleur.
William B. Lawrence

img > à venir !

"Quand la couleur est à sa richesse, la forme est à sa plénitude." Paul Cézanne

ligne artist w