franziska-1w

ligne roussillon w

La préparation du papier

Commencer en fixant une feuille d'aquarelle humide, sur une planche en bois avec des bandes de papier kraft gommé. Vérifier au moyen du filigrane que la feuille de papier est utilisée du bon côté. Ensuite, pour le dessin préliminaire utiliser un crayon de dureté moyenne. Une fois l'aquarelle terminée et que la feuille est bien sèche, découper celle-ci au cutter.

img > à venir !

Les lavis

La pose de l'aquarelle
• la méthode directe: les moins patients préfèrent les mélanges directs sur la palette (les mélangistes)
• la méthode traditionnelle de couches successives: atteindre la couleur voulue petit à petit par des glacis (les glacimanes)
• la technique humide: dans laquelle on permet aux couleurs de se répandre et de se mélanger les unes aux autres
L'inclinaison de la planche: ce détail peut paraître secondaire, pourtant il est important de tenir votre feuille de papier dans un bon angle et une position idéale.

Lavis uniforme

lavis uniforme w

Lavis dégradé par dilution

lavis degrade par dilution w

Lavis dégradé entre deux couleurs

lavis degrade entre deux couleurs w

Peindre sans peinture blanche

Le seul blanc dont on dispose et celui du papier. Pour maîtriser l'aqua- relle il faut comprendre ce qu'implique l'absence de peinture blanche.

La technique la plus simple consiste à mouiller le papier et à poser la couleur en laissant des réserves de blanc, puis à l'estomper sur le pa- pier encore mouillé avec un pinceau de soie, un linge ou une éponge. Le premier grand principe est donc d'utiliser le papier vierge pour les blancs. Cela s'appelle: faire des réserves.

(Certains font des réserves avec une gomme de masquage, le drawing gum, à appliquer à l'aide d'un couteau triangulaire ou autre).

ligne artist w